dimanche 1 septembre 2019

Koya / Abou Diarra


Pour aller au Mali, on peut prendre plusieurs routes qui mèneront aux goudrons qui mèneront aux chemins qui mèneront aux pistes musicales de Rokia Traoré, Ali Farka Touré, Ballaké Sissoko, Oumou Sangaré ou Salif Keita.
Ou alors, on peut passer par Nicolas Repac qui nous avait déjà entrainés vers un terroir américain samplé, et arriver en pays Diarra, Abou Diarra.
Et non, ça ne sera pas un joueur de kora de plus.
Son album Koya, du prénom de sa mère dont on entendra la voix, est une fête de la simplicité efficace : des arrangements électro délicats soutiennent la voix aérienne d’Abou Diarra qui joue du kamélé n’goni et invite un harmonica pour un effet blues des plus fins, à mesure qu’on avance dans l’écoute.
Faites-vous plaisir.

samedi 31 août 2019

Psychopharmaka / Rodolphe Burger


Si la musique est un « psyhopharmaka », ce circuit en langue étrangère est une véritable promenade de santé.
Collages sonores suggérés par les paroles d’anonymes rencontrés en chemin et les figures de la culture allemande, des chefs d’orchestre aux chefs de file.
Sur le papier, cela paraît cérébral ; à l’écoute, le corps s’exprime. Du muet Kaspar Hauser au prolixe dadaïste qui ba-ba-ba-ba… Du lied de Goethe, sur lequel on se surprend à marquer le rythme du pied, au tube de Trio qui da-da-da, que l’on fredonne.
Olivier Cadiot, l’écrivain qui « passe/donne » [comme le faisait Anne Portugal] au musicien Rodolphe Burger pour la troisième fois, mixe les sons et les ambiances, cependant que l’ex-lieder de Kat Onoma place voix et guitare entre frontière et sommet.
Un voyage tout compris.

vendredi 30 août 2019

Aimée Mann

Marcher seul, dans une campagne d'été, avec la musique d'Aimée Mann dans le casque, c'est un plaisir réservé à tous. Demain, dès l'aube, à l'heure où..., vous partirez !

jeudi 29 août 2019

Murhaballadeja / Heikki Laitinen


Vous connaissiez les murder ballads de Nick Cave et son point culminant, le duo avec Killie Minogue When the wild roses grow.
Direction la Finlande pour un programme tout aussi réjouissant (!) : Murhaballadeja de Heikki Laitinen et Kimmo Pohjonen. Ça passe par l’accordéon fusion de Kimmo Pohjonen qui installe quelques notes expérimentales propices à l’expression meurtrière et la voix ferme de Heikki Laitinen.
Six titres de plus de six minutes : aucun risque de les entendre dans les médias. Ça se passera entre eux et vous. Et vous en sortirez plus vif que jamais.

mercredi 28 août 2019

L'ankou / Melissmell, passeuse d'âmes




Un album concept autour du thème de la mort, des chansons aux textes puissants portés par une voix enragée, quelques intermèdes pour souffler entre deux urgences, une chanson lumière qui fait pansement, ça vous dirait ? Ecoutez-ça.

lundi 19 août 2019

The last castrato / Alessandro Moreschi


Une curiosité !
Annonçons d’abord les précautions d’usage.
L’évènement est historique : des enregistrements d’une voix de castrat véritable et nos oreilles, habituées aux rendus contemporains, seront quelque peu malmenées par ces captations datant du tout début du 20ème siècle.
Moreschi, le dernier castrat, n’était pas un grand castrat. De plus, il était en fin de carrière au moment de l’enregistrement de ce cylindre.
Mais ce témoignage est assez rare pour passer outre ces petits inconforts auditifs et tenter l’aventure plus de 110 ans en arrière.
Avec, ce qui fascine à la première écoute, cette voix d’enfant dans un corps adulte.
En parler des heures ? non. L’écouter !

mercredi 13 février 2019

Paris - Milan / Jean Guidoni


Inutile de dégainer les superlatifs, Paris-Milan -le dernier disque en date de Jean Guidoni- tient tout seul.
J’envie ceux qui vont découvrir par le biais de cet album l’obscur lumineux qu’est Jean Guidoni, oxymore vivant de la chanson.
Rien n’est plus à la hauteur de cet interprète que ces textes inédits d’Allain Leprest mis en musique par Romain Didier : une voix pleine d’histoires, une mise en place joueuse, des notes charnelles.
En filigrane, transparaît avec délice son passé de chanteur sulfureux.
La cerise au kirsch sur le gâteau à la crème a pour nom Juliette, une autre trafiquante de la chanson.
Amateurs de chanson, réveillez-vous ! Vous êtes en bonne compagnie.

mercredi 2 janvier 2019

Dictionnaire des révélations / Guy Bechtel, Jean-Claude Carrière.


La fraude fiscale envisagée sous son aspect médical, la personnalité affective des ordinateurs, la vente des machines à coudre dans les pharmacies, la « moon sentence », la restitution par la Grande-Bretagne de King Kong à la Chine (et oui !)  et autres extravagances dans ce , -c’est vraiment trop tentant de recopier le titre intégral- Dictionnaire des révélations historiques et contemporaines contenant des paradoxes sociaux et politiques, des errata de l’histoire, des inventions osées, des doutes, des secrets, des prédictions sur le passé comme sur l’avenir avec des élucubrations, des silences, du vrai, du faux, de l’entre-deux et ici et là quelques balivernes. Point final.

mercredi 11 avril 2018

Les coulisses de la République du vent / Olivier Douzou


Ça commence par République du vent d’Olivier Douzou, un album pour les enfants, noir, beigeasse, vert caca d’oie. Puis, vient Les coulisses de la République du vent ; le texte de l’album y est repris en version « comprimée » accompagné de nouvelles illustrations orangées, vertes amande, jaunes paille, palette de couleurs pastel pour faire avaler aux enfants que nous sommes les adultes que nous serions, sauf le dimanche, lundi et jours de fêtes : des travailleurs aux bras longs, classés force 8,surveillés par la patrouille des Zélés, parlant le copeau. Rien ne vous oblige à ne pas y croire.

jeudi 26 octobre 2017

Iaross


Ce n'est pas la première fois que je vous parle de Iaross, et sûrement pas la dernière.
Du rock, de la chanson, du violoncelle, du casserolophone (!) ; un trio de cordes ou un trio de cuivres, selon les titres ; une voix en avant pour des textes qui le méritent.
Un sentiment de plénitude que j'aimerais partager avec vous.